À quoi sert le contrôle d'un arrêt maladie ?

En tant qu'employeur, les arrêts maladie de vos salariés vous coûtent cher ! En effet, ils ont toujours un impact sur la production de l'entreprise. Et même si le salarié ne travaille pas, il touche quand même des indemnités. Pendant ce temps-là, il faut le remplacer en interne ou en faisant appel à un intérimaire.

Qui peut effectuer un contrôle d'arrêt maladie?

Aussi, quand vous avez des doutes sur le bien-fondé d'un arrêt, il ne faut pas hésiter à demander à https://www.mediverif.fr/ d'envoyer un médecin pour contrôler le salarié. Bien sûr, ce contrôle vous sera facturé. Mais en cas de fraude constatée, vous sera gagnant. Ainsi, l'arrêt sera annulé, le salarié devra réintégrer son poste sur le champ. Et, en attendant, vous n'êtes plus tenu de lui verser ses indemnités. Vous l'aurez compris, le but d'un tel contrôle est de prévenir l'absentéisme au travail et lutter contre la fraude. Par contre, si le salarié est réellement malade, ce contrôle n'aura aucun impact sur lui.

Un contrôle médical se passe toujours de la même manière :
  • un médecin se présente au domicile du salarié pendant ses heures de présence obligatoire. Ce sera soit le matin entre 9 et 11 heures, soit l'après-midi entre 14 et 16 heures
  • le salarié doit laisser entre le médecin pour qu'il puisse l'examiner. À défaut, ce sera considéré comme une fraude
  • une fois l'examen terminé, le médecin rédige un rapport et l'envoie à l'employeur.